Commission souffrance au travail

Publié le 27/05/2017 à 13H10
La commission régionale interprofessionnelle CFDT Haute-Normandie « souffrance au travail/harcèlement moral « est la seule de ce type en France.   Pour l’historique, c’est en 2000, qu’au sein du syndicat Chimie Energie Haute Normandie a été créée, sous l’impulsion de Pierre Marquet, la commission appelée à l’origine « Commission Harcèlement » regroupant une dizaine de membres.

 

 

Depuis la commission n’a cessé d’évoluer. Nous avons traité et nous traitons de nombreux cas (environ 40 à 50 cas ou situations par an), pour des salariés qui le plus souvent ne trouvent pas d’autres structures en capacité de répondre à ce problème.

Notre orientation se voulant prioritairement préventive dans les entreprises, nous avons renommé en 2008 notre commission « Souffrance au travail / Harcèlement moral ». En effet, le contexte collectif de conditions de travail souvent difficiles dans les entreprises peut entrainer des situations de souffrances et de détresse. De plus le terme générique de souffrance au travail heurte moins les dirigeants souvent frileux pour diagnostiquer certains cas ou situations difficiles.

Sur la base de ces expériences et échanges, notre commission s’est élargie au fil du temps.

Cet élargissement a d’ailleurs été entériné lors du congrès de l’URI à Harfleur en 2012, en donnant officiellement à notre commission une dimension CFDT régionale.

Cette commission a créé ses propres outils de travail pour les membres de la commission et pour les sections syndicales sur le terrain. Elle comporte des dispositions légales, des solutions d’approche et des questionnaires (tableau des agissements et pathologies médicales) très utiles pour mettre des  « mots » sur des « maux ».

Elle s’étoffe régulièrement de nouveaux membres et invités:

avocats, psychologues du travail, psychologue en psychopathologie du travail, consultant Cap emploi, cabinet spécialisé en qualité de vie au travail, formateur CHSCT, animateurs de formation, sophrologue, ergonome… apportant chacun leur expérience mais aussi leur expertise .

Nous avons aussi organisé des colloques notamment en novembre 2015 à Bolbec sur le thème sur des risques psycho-sociaux et en novembre 2016 à Pont-Audemer sur le thème des inaptitudes en lien avec les RPS.

A chaque fois plus de 100 personnes y ont assisté et de nombreux intervenants ont participé : avocats, médecins du travail, psychologues du travail, mais aussi les représentants de la CARSAT, de la DIRECCTE, de CAP EMPLOI et de la SAMETH …

Je vous remercie tous pour avoir permis que ces journées d’échange soient réussies.

Bien évidemment, toutes les personnes intéressées peuvent nous contacter pour l’intégrer.

Myriam Marceny

Présidente de la Commission